Un salarié de carrefour nous a adressé ce courrier sous forme de lettre ouverte à Monsieur Bompard. Nous publions sans réserve.

 

 

Please reload