LA CGT CARREFOUR DÉNONCE UN CATACLYSME SOCIAL