CARREFOUR, FO ET LA CGC VOUS OFFRENT UN MONDE SANS LA CGT

 

Le Patronat en avait rêvé, Macron l’a fait…CARREFOUR l’a Empiré !

 

La loi visant à la suppression des délégués du personnel, des CE et des CHSCT remplacés par une instance unique désormais appelée CSE (Comité Social et accessoirement Économique) est entrée en vigueur.  Elle vise dans un 1er temps à diminuer considérablement le nombre de représentant du personnel et leurs champs d’investigation dans l’entreprise pour finalement transformer peu à peu ces « CSE » en chambres d’enregistrement patronale.

 

C’est ce qui est en cours de « négociation » en ce moment dans notre entreprise.

 

Carrefour ne se contente pas d’empirer la loi Macron, elle joue l’augmentation du nombre de cadres (syndicat SNEG/CGC) dans le futur CSE pour que, désormais entouré de cadres obéissants et de syndicalistes souvent « complaisants » (en un seul mot), il n’y ait plus aucune difficulté pour les agents de BOMPARD que sont nos directeurs à faire passer partout ses funestes projets.

 

C’est ainsi que FO, CGC et la Direction Carrefour marchent main dans la main pour continuer d’assurer une place confortable au syndicat « maison » en lui octroyant des commissions en

veux-tu en voilà, des heures de délégation supplémentaires etc.…

 

 

 

Please reload