Nouvelles listes des ouvertures dominicales chez carrefour

Nouvelle liste d'hypermarchés appelés à négocier localement les ouvertures dominicales. La CGT appelle l'ensemble des salariés à faire localement pression sur l'organisation syndicale majoritaire pour refuser ce bouleversement de l'organisation du travail, de la société, de nos vies familiales !

Article LSA du 02/05/2018 de

MORGAN LECLERC |

OUVERTURE DOMINICALE, ENTREPRISES, DISTRIBUTEURS

Trente hypermarchés Carrefour étaient déjà concernés par l’ouverture du dimanche matin, et la direction de l’enseigne vient de présenter un projet d’ouverture de 40 points de vente supplémentaires, dont voici la liste.

Suite à un accord signé en novembre, Carrefour a mis en place l’ouverture du dimanche matin dans 30 hypermarchés en France (effective dans 29 d’entre eux, celui de de Flins dans les Yvelines n’ayant pas obtenu l’accord des organisations syndicales). Et le distributeur prépare un projet d’ouverture pour 40 magasins supplémentaires qui vient d'être présenté aux syndicats.

Par un effet domino, l’ouverture d’un hyper le dimanche matin sur une zone déclenche assez fréquemment un mouvement similaire de la concurrence, ce qui peut expliquer cette nouvelle vague de magasin concernés. Chaque ouverture sera assortie de contreparties pour les salariés, dans le cadre de l’accord du 22 novembre signé par le SNEC (Syndicat national de l’encadrement du groupe Carrefour), FO et la CFDT. Dans un communiqué, le SNEC rappelle que pour ouvrir le dimanche matin, chaque magasin devra obtenir un avis conforme du comité d’établissement. "Sans majorité, pas d’ouverture" précise le syndicat. Parmi les autres conditions, un dossier économique "complet et étayé" doit être présenté aux élus du CE. Après une période de 18 mois, le CE (ou le CSE le cas échéant) devra se prononcer à nouveau pour poursuivre ou non le principe d’ouverture le dimanche matin. Les salariés, dont le volontariat "doit être clairement déclaré" bénéficieront d’une majoration de salaire de 100%. Autre point important, ce projet d’ouverture doit créer des emplois, puisque des équipes dédiées seront embauchées. Sur les 40 magasins concernés, 5 de la région Sud Est ne sont concernés que par une ouverture saisonnière.

La liste des 40 hypermarchés concernés :

Région Ile de France :

Gennevilliers (92), Sannois (95), Les Ulis (91), Sainte Geneviève des bois (91), Sartrouville (78) La Ville du Bois (91), Rungis Belle Epine (94) et Créteil (94)

Région grand Ouest :

Bègles (33), Labège (31), Saran (45), Pau Lescar (64), Anglet (64), Bourges (18) et Angoulins (17)

Région grand Nord :

Saint André des Vergers (10), Denain (59), Douai (59), Quetigny (21), Caen Côte de nacre (14), Gruchet le Valasse (76) et Creches sur Saône (71)

Région Sud Est :

Aix en Provence (13), Marseille Bonneveine (13), Ollioules (83), Toulon Mayol (83), Trans en Provence (83), Nice Lingostière (06), Nice TNL (06), Saint Clément de Rivière (34), Perpignan Roussillon (66), Isle d’Abeau (38), Ecully (69) et Villeurbanne (69)

Région Sud Est (ouverture saisonnière) :

Perpignan Calira (66), Sète Balaruc (34), Puget sur Argens (83), Draguignan (83) et Châteauneuf les Martigues (13).