FACE A DES DIRIGEANTS DU GROUPE QUI SE RADICALISENT… LE DIALOGUE SOCIAL N’EST PLUS DE MISE !

 

Jamais l’appétit financier des dirigeants du groupe n’aura été aussi vorace !

 

 

 

- Suppressions de milliers de postes, primes et salaires au rabais, accélération des charges de travail pour accroître la productivité horaire… le tout dans un groupe qui a versée cette année encore plus de 300 millions d’€ aux actionnaires !

 

 

 

 

L’humiliation suprême infligée par le biais de cette ridicule prime de participation est une démonstration supplémentaire de l’arrogance et du mépris que nous témoignent

nos dirigeants !

 

Pourtant il n’aura suffi que d’un appel à la grève des organisations syndicales dont la CGT sur le week-end de Pâques pour que « tout à coup » la Direction retrouve plusieurs millions d’euros à nous distribuer au titre d’un « complément forfaitaire » d’intéressement (la participation quant à elle restant plafonnée à 57€ brut en moyenne !)

 

Donc, de l’argent, il y en a ! et plus qu’il n’en faut pour permettre une juste répartition des richesses !!!

 

IL NOUS SUFFIT D’OSER RELEVER LA TÊTE POUR L’EXIGER

IL NOUS SUFFIT DE NOUS BATTRE POUR L’OBTENIR !

 

La poudre aux yeux que tente de parsemer la direction en octroyant dans l’urgence ce « complément de prime forfaitaire » ridiculement insuffisant n’est qu’un leurre pour nous apaiser en cette période de négociation annuelle des salaires !

 

 

 

 

 

 

Car en effet, plus que de primes aléatoires c’est de salaire mensuel décents dont nous avons besoin pour vivre correctement !

 

 

 

 

 

Nos dirigeants doivent savoir que les salariés n’en peuvent plus d’être à ce point dépossédés et déconsidérés !

 

Alors comme dans déjà de nombreux autres magasins

La CGT appelle les travailleurs à se mettre en grève

Pour exiger ensemble la part de richesse qui leur est due !

 

DU 30 AU 2 AVRIL 2018

Toutes et tous ensemble en Grève !

Please reload